Covid et période fiscale, comment trouver des réponses à ce moment anxiogène ? | ANECS

Covid et période fiscale, comment trouver des réponses à ce moment anxiogène ?

Dans une autre vie j’aurais répondu avec ferveur, enthousiasme et beaucoup de conviction que le Cloud, la relation client, l’étalement et le lissage des dates de clôture sont les réponses… Aujourd’hui je réponds autrement. Je réponds : le rire. Revenons à la petite enfance, quand nos parents nous demandaient d’arrêter nos fous rires, cette rigolomanie qui habite les enfants et qui peut contaminer n’importe qui, n’importe quand et n’importe où, ce fameux fou rire communicatif qui survient de temps en temps, trop rarement et qui nous fait nous tordre de rire, voire de douleur quand il dure… mais qu’est-ce qu’on est bien, qu’est-ce que ça détend, quel relâchement, quelle détente émotionnelle !

Il y a 2 ans, un peu par hasard, j’entends parler du yoga du rire et de l’institut du bonheur. Sans savoir si c’était une farce, une école de clown, une école de théâtre, je me suis inscrit à un week-end de découverte du yoga du rire. Adepte du yoga depuis 5 ans, je me suis dit que l’association du rire et du yoga devrait être un cocktail intéressant … Et me voilà confiné (déjà !) avec un animateur et 13 dégénérés pendant 2 jours pour rire et seulement rire. Bien évidemment l’inhibition, le sentiment d’être ridicule a pris le pas au départ sur le lâcher prise, mais très vite j’ai retrouvé ce rire enfantin blotti au fond de moi et oublié au fil des années, parce que notre société nous impose une forme de retenue.

Un enfant rit 400 fois par jour, et un adulte moins de 20 fois par jour. Saviez-vous qu’au début de la Deuxième Guerre Mondiale en 1939 on riait 19 minutes par jour, alors qu’en 2000 moins d’une minute ?

Mais finalement quel rapport, me diriez-vous, entre le yoga du rire et la période que nous vivions actuellement ?

A priori, je vous l’accorde, la réponse n’est pas évidente. Mais beaucoup de cabinets d’expertise comptable sont conscients qu’une « bonne » période fiscale se déroule avec de « bons » collaborateurs compétents, impliqués, disponibles. Cette implication, cette disponibilité, cette présence nécessitent qu’ils restent en bonne santé, physique et mentale. Bien entendu, le stress en période fiscale est bien  présent et s’accroit au fil des échéances. Ce stress dit « aigu » est positif et contribue à la motivation du collaborateur, mais tant que ce stress ne dure pas et ne se prolonge pas, se transformant alors en stress négatif dit « chronique ».

Et là, bonne nouvelle, le Yoga du Rire peut intervenir comme soupape anti-stress !

Mais alors pourquoi a-t-on besoin de créer de telles activités, une activité pour rire, une activité pour respirer, une pour transpirer, une pour se muscler, une pour moins se disperser ? Certainement parce que notre monde va vite, très vite, trop vite et se sédentarise. De toute évidence nous avons perdu au fil des années nos sourires, nos rires, notre joie de vivre en devenant des êtres adultes, souvent stressés, guidés par de fortes exigences matérielles.

Le Yoga du Rire est né en Inde en 1995, créé par un médecin généraliste, Madan Kataria, accompagné de son épouse professeure de Yoga. Madan Kataria souhaitait écrire un livre sur le bonheur mais a préféré réunir un petit groupe de personnes disposé à rire, sans blagues et sans nez rouge, simplement pour être heureux.

Le Yoga du rire, pratique qui donne du plaisir et procure une réelle détente émotionnelle, était né. Aujourd’hui, il existe plus de 2000 clubs dans le monde.

Le rire est un relaxant, un anti-stress, une soupape contre la tristesse, un remède naturel dont les bienfaits sur la santé sont prouvés.

Le Yoga du rire est une approche innovante qui combine la respiration et le rire sous forme d’exercices physiques, respiratoires et émotionnels accessibles à tous sans avoir besoin de raconter des histoires drôles. Le concept est basé sur un fait scientifique selon lequel le cerveau ne fait pas de différence entre un rire simulé et un rire spontané, le rire favorisant la production d’analgésiques naturels, notamment les hormones du bonheur, l’endorphine et la sérotonine.

Pendant la période fiscale, une fois par semaine, un cabinet va pouvoir organiser avec ses collaborateurs – en respectant la distanciation sociale et les gestes barrière -   une séance qui va permettre à chaque chacun d’oublier pendant une heure les bilans pour se centrer sur lui-même en étant joyeux. Une séance démarre par une session d’ancrage car il est bien entendu difficile de faire une coupure radicale entre son activité professionnelle et le rire. Cet exercice d’ancrage permet d’évacuer les pensées perturbatrices, les émotions négatives accumulées et permet de vivre pleinement la séance. Pendant la séance, le rire est stimulé par un protocole simple qui alterne le rire, les applaudissements, et la respiration par des exercices d’étirement, des postures de yoga et des techniques d’affirmation de soi. Chaque séance sera clôturée par une méditation du rire, véritable fou rire collectif, ainsi qu’une relaxation, véritable voyage qui permet de reprendre sereinement ses esprits ! Chaque collaborateur ressortira de la séance avec l’esprit allégé et le corps relaxé.

Pour un cabinet, les bienfaits du Yoga du rire sont nombreux, puisque les personnes qui pratiquent le Yoga du Rire témoignent d’améliorations significatives de leur état de santé physiques et psychiques, le rire agissant sur le système immunitaire et garantissant des effets positifs sur le mental.

Le rire diminue les risques cardiovasculaires, augmente la capacité pulmonaire, masse les organes internes, mobilise en douceur la plupart des muscles du corps - visage, diaphragme, abdominaux, estomac, foie, pancréas -, développe la sensation de bien-être, réduit l’anxiété, élimine le stress, favorise un état d’esprit positif, optimiste et joyeux, augmente la confiance en soi, et améliore la mémoire et la concentration.

Finalement le Yoga du rire, en période stressante, va intervenir comme un outil de régulation dans le nécessaire bien-être et le besoin de performance du collaborateur.

La bienformance, qui allie le bien-être et la performance des organisations est un concept aujourd’hui compris et intégré par les moyennes et grandes organisations mais devrait s’appliquer également aux petites organisations.  

C’est ce que permet le Yoga du rire, en vous proposant simplement…de rire !

«Fort d’une expérience managériale de 30 ans passée dans une entreprise française de services du numérique, leader sur le marché des experts-comptables et des entreprises, j’ai décidé de mettre mes compétences de directeur commercial, directeur marketing et event manager au service des décideurs et des entrepreneurs » Bertrand Gall, Coach certifié, spécialisé en gestion du stress                   

Contact : bertrand.gall@bienformance.fr / 06 84 80 32 58

 

«Fort d’une expérience managériale de 30 ans passée dans une entreprise française de services du numérique, leader sur le marché des experts-comptables et des entreprises, j’ai décidé de mettre mes compétences de directeur commercial, directeur marketing et event manager au service des décideurs et des entrepreneurs » Bertrand Gall, Coach certifié, spécialisé en gestion du stress                    Contact : bertrand.gall@bienformance.fr / 06 84 80 32 58