Le stage en Europe | ANECS

Le stage en Europe

La réglementation du stage d’expertise comptable autorise l’accomplissement d’une année de stage à l’étranger, sous réserve que le stage soit accompli auprès d'une personne permettant au stagiaire d'acquérir une pratique se rapportant à l'exercice de l'expertise comptable. L'agrément du Conseil Régional est nécessaire pour que cette année de stage à l'étranger soit validée. Toutefois, cette durée peut être portée à trois ans dans le cas de l’Union Européenne (sans toutefois dépasser une année en entreprise). Si les deux tiers au moins du stage ont été effectués auprès d’une personne agréée pour exercer le contrôle légal des comptes dans l’UE et sous réserve d’avoir accompli les 200 h réglementaires minimum sur des missions de commissariat aux comptes ou de contrôle légal des comptes, le diplômé d’expertise comptable pourra exercer la profession de commissaire aux comptes.

Dans le cas du stage de commissaire aux comptes, il peut être accompli dans la limite de deux ans chez une personne agréée par un État membre de l’UE pour exercer le contrôle légal des comptes, ou dans la limite d’un an chez toute personne autre que celles qui exercent le contrôle légal des comptes dans les autres États membres de l’UE et offrant des garanties suffisantes quant à la formation des stagiaires.

Pour vous aider à accomplir une partie de votre stage en Europe, l’ANECS est en cours d’édition d’un guide dans lequel vous trouverez des informations pratiques sur la recherche d’un emploi (notamment grâce à la liste des réseaux français possédant des bureaux à l’étranger), les formalités à effectuer avant votre départ ou encore des renseignements sur le déroulement du stage en Europe, ainsi qu’une liste de personnes de contact dans les différents instituts européens d’expertise comptable et d’audit.

Common Content Project

Qualification des professionnels de l’expertise comptable et de l’audit
Le « Common Content Project » est un socle commun de compétences et de connaissances dans les disciplines fondamentales indispensables à l’exercice des missions des professionnels de l’expertise comptable et de l’audit. Le contenu commun de formation porte sur les cinq principaux domaines d’activité des professionnels :
•    Missions d’assurance et missions connexes (Assurance and Related Services - ARS) ;
•    Information financière et mesure des performances qui inclut la comptabilité générale et la comptabilité de gestion (Performance Measurement and Reporting - PMR) ;
•    Stratégie, contrôle et pilotage des organisations (Strategic and Business Management – SBM) ;
•    Gestion financière (Financial Management – FM) ;
•    Fiscalité (Taxation ans Legal Services – TLS).
Les niveaux à atteindre sont communs à tous les instituts membres. Le contenu de la formation purement national est limité à la fiscalité et aux règlementations spécifiques propres à chaque pays. Neuf instituts professionnels européens, dont le Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables et la Compagnie nationale des commissaires aux comptes, implantés dans six Etats membres de l’UE, adhèrent à ce dispositif qui vise à rapprocher les futurs professionnels de la comptabilité et de l’audit. Lorsqu’il sera adopté par au moins 10 Etats membres de l’UE, le « Common Content Project », répondra complètement aux critères du « Cadre commun de formation » de la Directive 2013/55/UE du 20 novembre 2013 concernant la reconnaissance des qualifications professionnelles.

www.commoncontent.com