DSCG : « et toi tu fais comment pour réviser ? » | ANECS

DSCG : « et toi tu fais comment pour réviser ? »

La grande question existentielle qu’on te pose avant les examens c’est celle là : « et toi tu fais comment pour réviser ? »

Atroce question puisque chaque personne a sa stratégie mentale pour y répondre :

-          Visuelle
-          Verbale
-          Auditive
-          Kinesthésique (on est quasiment sûr que celle-ci ne marchera pas dans le cas du DSCG)

 

Et après ça, chaque personne a ses petites astuces et sa petite méthode pour réviser :

-          Faire des fiches
-          Lire et relire tes cours des fiches de révisions, des livres de révisions plus ou moins gros
-          Réciter à voix haute
-          Réécrire
-          Faire des cas pratiques
-          Faire des quiz
-          Mélanger toutes ces méthodes
-          Avoir recours à un marabout, des prières ou autres sacrifices de plan comptables

Pour vous aider, nos experts ont enquêtés. Nous avons pris deux individus aux méthodes de révisions opposées :

-          Angélina :

« J’étais totalement dépassé par les évènements. Même avec un planning il s’est avéré qu’apprendre par cœur le cours était impossible. J’ai donc envisagé une solution plus adaptée :

Tout d’abord j’ai fait un truc très bête mais j’ai sorti le programme des UE à réviser afin de m’assurer que tout allait être balayé. Je me suis fait un planning par UE et par grands points de révision (que je n’ai pas forcément tout le temps suivi). Après cela, chaque jour de révisions je commençais par relire un chapitre dans mon livre qui était vraiment très détaillé ou le cours de mon professeur. Puis je passais le reste de mon temps à faire des annales et des cas pratiques. Cette méthode me faisait développer mon esprit de réflexion et de compréhension des sujets. Et si vous passiez par-là, à cette époque, mon bureau était rempli de livres, d’exercices et de brouillons. »

 

-          Jérémy :

« Quand il s’agit de se mettre à réviser, il existe plusieurs écoles… Ceux qui aiment réviser avec leurs amis et faire des exercices ensemble, ceux qui ne jurent que par la qualité des livres hors de prix, ceux qui préfèrent réviser à partir des cours de nos cher professeurs, ceux qui préfèrent s’enfermer dans leur chambre et ne plus voir la lumière du jour pendant 1 mois, ceux qui en font de même mais dans une bibliothèque universitaire…

Moi j’étais plutôt ce genre d’étudiant, à me lever tôt pour être le premier à la bibliothèque, donner rendez vous à mes amis, réviser dans le calme tout en ayant une aide à proximité en cas de doute. Et ceci du matin jusqu’à la fermeture à 23 heures ! (Vive les nocturnes à la BU).

Bien sur n’allez pas croire que j’ai révisé toute la journée ! L’avantage de ce système permet de réviser, partager avec ses collègues de promo mais aussi de se détendre autour d’un café lorsque l’un d’entre nous était à la limite du Burn-Out ».

 

Peut importe ta méthode de révision, saches qu’en tout cas, tu n’es pas le seul à te demander si ta méthode de révision est la bonne. 

N’oublies pas que le plus important en période d’exam, c’est de se détendre. Ne changes pas trop tes habitudes. Si tu as l’habitude de courir tous les jours, pourquoi changer ? Ca ne peut que te faire du bien de te changer les idées !