Vous avez dit les 80 ans de l’Audit ? | ANECS

Vous avez dit les 80 ans de l’Audit ?

Vous avez dit les 80 ans de l’Audit ?

Oui, vous avez bien lu, l’ANECS a été conviée aux 80 ans de l’Audit, organisés par la CNCC le mardi 13 septembre, au Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE).

Même si 1966 – année de la loi structurante pour l’exercice du commissariat aux comptes (imposant le CAC sans les SA, SCA et SARL) – est souvent considérée comme année de référence, les fondements de l’audit remontent à 1936. En effet, cette année-là, un règlement d’administration publique établit les premiers éléments de la future profession réglementée en fixant les conditions d’octroi de l’agrément de commissaire aux comptes auprès de la cour d’appel.

Après ce petit rappel historique, passons aux faits !

1.    Un lieu magique : le CESE ;
2.    Un beau discours d’introduction de notre ministre de tutelle, Monsieur Jean-Jacques URVOAS ;
3.    Le Président de la CNCC, Monsieur Denis LESPRIT, s’exprime en rappelant entre autres que « la transparence est indispensable à la démocratie » ;
4.    Une revue de l’histoire du capitalisme et de la naissance et évolution du CAC par Alexandre ADLER, historien et journaliste ;
5.    Tour à tour, les anciens présidents de la CNCC (7 étaient présents) vinrent chacun témoigner en quelques minutes sur leur expérience ;
6.    Clôture par Monsieur Henri NALLET, ancien garde des sceaux.

Mais pourquoi l’ANECS était-elle présente à cette manifestation ? Comme toujours, pour :

  • Vous informer : maintenant que vous savez que le commissariat aux comptes a 80 ans, vous pourrez aller voir votre maître de stage et lui dire qu’il se trompait quand il vous disait que le commissariat aux comptes avait 50 ans : et toc, moi aussi je sais des trucs !

  • Vous représenter : par sa présence, l’ANECS noue des contacts avec les interlocuteurs privilégiés de la profession.

  • Vous aider : si, comme suggéré ci-dessus, vous vous contentez d’aller voir votre maître de stage, j’ai bien peur que cela ne suffise pas à obtenir votre diplôme ! La meilleure piste, c’est Denis LESPRIT qui la donne en clôture de la soirée en citant CHURCHILL : « J’ai beaucoup mieux à faire que de m’inquiéter de l’avenir, j’ai à le préparer ».

Traduction : va bosser ton DEC/CAFCAC, les épreuves arrivent bientôt ! Et pour ça, l’ANECS a tous les outils et services qu’il te faut !

Cyrille RECLUS
Président de l'ANECS