Fil rouge DSCG de l’ANECS : Mars 2015 | ANECS

Fil rouge DSCG de l’ANECS : Mars 2015

Intégrer son planning de révisions au planning de travail du cabinet

PLANNING Expertise Comptable

Concernant les stagiaires faisant majoritairement ou totalement de l’Expertise Comptable, la réussite de son DSCG incomplet est principalement basée sur la maitrise des échéances et de la masse de travail. Cette dernière  est intimement liée aux échéances fiscales qui sont facilement planifiables.

Un soin particulier devra être mis en œuvre dans l’information de son maître de stage notamment concernant  l’avancée de ses révisions.

Un planning prévisionnel de révision devra être fait en concomitance avec lui.

Pour en revenir à des dates plus concrètes, le DSCG se déroule de la 3e semaine d’octobre jusqu’à la fin de ce mois. Les résultats apparaissent généralement mi-décembre.

4e trimestre année civile N-1

Pour les plus téméraires, prudents ou pessimistes, débuter les révisions courant novembre ou début décembre est un point de départ parfait. Cette période n’est pas très chargée pour un responsable de portefeuille d’expertise comptable.
Les seules échéances notables sont les TVA mensuelles lors des semaines précédant le 21 novembre et décembre.

Planifier une première plage de révision entre le 15 novembre et la fin des vacances de Noël vous assurera une certaine marge de manœuvre et un confort non négligeable en vue de l’obtention de votre diplôme. Cela permettra également de vous consacrer à votre portefeuille client lors de la période fiscale. N’en oubliez tout de même pas de finir vos bilans clôturant au 30 septembre (échéance 15 janvier)

Janvier à août N

Début janvier, il est temps de préparer la période fiscale. Elle débute en général après les TVA de janvier et ce jusqu’à début mai. Les échéances sont :
-    15 avril pour les sociétés IS,
-    3 mai pour les entrepreneurs individuel  et les BNC
Vous aurez une plage de récupération entre le 5 et le 15 mai. Pour les courageux ou retardataires, profitez de ces deux semaines pour rentrer ou rerentrer dans vos révisions.

Fin mai/début juin est souvent consacré aux IRPP

Ensuite votre capacité à réviser au mois de juin dépendra de votre portefeuille. Si vous avez des bilans au 31 mars (échéances fiscales au 15 juillet), essayez de les finir au plus vite afin de prendre du temps pour réviser.

Certains devront ensuite s’occuper des missions juridiques, les comptes annuels devant être déposés avant la fin du mois de juillet.

En résumé, planifier ses révisions lors des mois de mai, juin et juillet varient en fonction de chaque stagiaire. C’est à vous de voir, en fonction de votre portefeuille, quand est ce que vous aurez du temps de libre. N’hésitez pas à demander conseil à votre maitre de stage et à l’ANECS.

Le mois d’aout sera bien évidemment consacré aux révisions. N’hésitez pas à vous accorder une semaine de décompression si vous êtes dans le rouge. Vous n’en reviendrez que plus concentré.

Septembre et octobre N

Le retour des vacances fin aout est souvent propice à la clôture des bilans au 30 juin. Vous avez jusqu’au 15 octobre, mais nous vous conseillons fortement de les finir mi septembre, puis de finir vos TVA pour le 21.

Les dernières révisions pré examen partent du 21 septembre. Il vous reste un mois pour arriver dans des conditions optimales.

N’hésitez pas à demander à votre maître de stage et collègues de vous déchargez des TVA trimestrielles qui peuvent être lourdes en temps de travail.

 

PLANNING Commissariat Aux Comptes

Si vous réalisez exclusivement du commissariat aux comptes et que vous êtes en charge de dossiers, définir les périodes chargées et les périodes creuses sera plus difficile qu’en expertise comptable car cela dépend de nombreux éléments, notamment de votre portefeuille, du type de sociétés et de l’organisation du cabinet. S’il ne s’agit pas de votre première année dans le cabinet et que votre portefeuille n’a pas changé de façon fondamentale, vous pouvez déjà prévoir quand vous aurez des périodes creuses qui vous permettront de travailler votre DSCG. Dans le cas contraire, nous vous conseillons d’évaluer quand auront lieu les périodes chargées pour chacun de vos dossiers. Si votre cabinet tient un planning annuel, vous pouvez l’utiliser pour vous aider.

Vous pouvez alors  prendre la liste de votre portefeuille clients et établir un tableau récapitulant :

-    la date de clôture de chaque entité,
-    les dates d’intervention sur place pour l’audit des comptes,
-    la date de l’assemblée générale approuvant les comptes de l’exercice, évaluée de façon approximative selon la date fixée l’année précédente,
-    la date de sortie du rapport (généralement entre 1 mois et 15 jours avant la date de l’assemblée générale).

Il y a de manière générale beaucoup de travail lors de l’intervention sur les comptes et au moment de la sortie des rapports.

Si vous avez un portefeuille composé de beaucoup de petites entités qui clôturent au 31 décembre, les 15 premières semaines du mois de juin seront probablement une période chargée. Les petites entités clôturant au 31 décembre fixent généralement leur assemblée générale au 30 juin, et les rapports doivent donc tous être sortis pour le 15 juin. Vos révisions ne pourront donc débuter qu’après.

Si vous avez plutôt un portefeuille de sociétés cotées, la période la plus chargée sera probablement les mois de janvier et février, ainsi que le mois de juillet. Il convient donc d’anticiper et de commencer à réviser dès la fin de la période bilan, parce que début juillet ça recommence…

Enfin, si vous n’êtes pas chargé de dossiers mais assistant ou collaborateur, vous êtes malheureusement tributaires de votre hiérarchie, et il sera très difficile de connaitre votre planning par avance. Dans ce cas, à l’approche des examens, profitez de tout le temps libre !

Dans tous les cas, l’audit est un métier prenant et il convient de commencer les révisions le plus tôt possible !

 

Pour suivre le Fil rouge DSCG de l’ANECS :

Inscrivez-vous à notre newsletter :

ou en envoyant un mail à l’adresse infos-dscg@anecs.org