28e congrès IFEC : le compte-rendu | ANECS

28e congrès IFEC : le compte-rendu

Les 7 et 8 juillet se déroulait le congrès IFEC à Biarritz.

 Sous le thème de la performance du cabinet, le congrès a réuni 350 congressistes et environ 550 participants.

Les assemblées plénières portèrent sur la révolution numérique et ses différents impacts ainsi que sur la situation actuelle de la profession (réforme européenne de l’audit, interprofessionnalité) :

Y participèrent entre autre :

-    Madame Christine GUÉGUEN, Président du H3C ;

-    Philippe ARRAOU, Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables ;

-    Denis LESPRIT, Président de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes ;

-    Charles-René TANDÉ, Président de l’IFEC ;

-    René RICOL, ancien Président du CSOEC et de la CNCC ;

-    David LADAME, Président du CJEC ;

Si je les résumais en quelques mots, je dirais que la profession comptable a encore de beaux jours devant elle, qu’elle peut être fière d’elle et que la révolution numérique, que nous sommes en train de vivre, affectera plus les cabinets existants que les nouveaux cabinets. Mon homologue, David LADAME, président du CJEC l’a d’ailleurs bien exprimé au cours de la plénière à laquelle il participait en montrant comment les jeunes s’emparaient des nouveaux outils pour construire de nouveaux cabinets.

Quant à l’ANECS, nous avions le stand n°1 en compagnie du CJEC, parfaitement situé où les congressistes purent venir nous poser des questions.

Ce congrès a également été le moyen de co-animer un atelier avec Jean-Luc BESSONET, expert-comptable et commissaire aux comptes, très ouvert aux nouvelles formes de management, sur « Travailler moins en déléguant plus », qui regroupa environ 75 personnes. Comme indiqué dans le titre, l’objectif était de démontrer qu’en fidélisant et en responsabilisant les collaborateurs, il y aurait moins de turn over. Le point essentiel a été de dire qu’il fallait se remettre à communiquer au sein des cabinets et que les associés au lieu d’imposer leurs décisions, devaient expliquer le pourquoi de leurs décisions et donner un horizon à leur collaborateur (mise en place de plans de carrières). Le PPT de cet atelier sera à votre disposition sur notre blog d’ici quelques jours.

Tout comme le précédent congrès, il fut riche en échanges et permis de valoriser le travail des sections régionales ANECS et des adhérents !

Cyrille Reclus,Président de l'ANECS

Découvrir l'article de Cyrille Reclus Fidéliser ses collaborateurs, les bonnes pratiques, publié dans le magazine Economie & comptabilité n°247 - juillet 2016