Le mot du président | ANECS

Le mot du président

DECOSTER Adrien
Adrien DECOSTER Président L'ANECS president@anecs.org

Chers Aneciens, Chers Anecsiennes,

Le Conseil national de l’ANECS a élu le 28 septembre le nouveau Bureau exécutif de notre association, que j’ai l’honneur de présider.

Ce nouveau Bureau est composé de dix jeunes professionnels, à tout niveau de leur cursus et issus de nos diverses sections régionales pour garantir leur bonne représentativité. Vous trouverez le détail de sa composition ici.

Au-delà des trois missions de représentation, d’information et d’aide de notre cible, notre mandature 2019-2021, baptisée « DEC 360° » – pour Dynamisme, Evolution et Cohésion à 360°, soit dans tous les aspects de notre profession et de notre association – a pour objectif d’accompagner au mieux nos adhérents dans l’obtention de leur diplôme (DSCG, DEC, CAFCAC), grâce à la structure forte et professionnelle qu’est l’ANECS.

Notre projet s’articule autour de quatre axes complémentaires et exhaustifs :

  • Les 24 sections qui composent l’ANECS ;

  • Les 2 300 adhérents qui nous font confiance, ainsi que l’ensemble des jeunes de la profession ;

  • L’information et les contenus que nous apportons ;

  • La gouvernance de l’ANECS.

 

Les 24 sections de l’ANECS

L’objectif premier de cet axe est de consolider les liens inter-régions, tout en optimisant la relation entre le Bureau exécutif et les sections, déjà fortement développée sous la précédente mandature. Ces échanges permettront de renforcer les synergies et de partager les initiatives de chaque bureau régional sur le plan national. Nous n’oublions pas que c’est grâce à la cohésion et la complémentarité de nos bureaux exécutifs et régionaux successifs que la longévité de l’ANECS, née en 1946, est rendue possible.

Cette dynamique sera rendue possible par la refonte du rôle de référent de section, interlocuteur privilégié des Bureaux régionaux sein du Bureau exécutif, et l’élaboration d’un guide d’accompagnement à la passation à l’usage des Bureaux régionaux. L’enjeu étant de pérenniser la bonne dynamique de chaque section à travers une anticipation du renouvellement de ses élus, notamment par la prise en compte de leur avancée dans le cursus, et donc de leur date de sortie prévue.

 

Les 2 300 adhérents

Soucieux de nous adresser à l’ensemble de notre cible, nous voulons améliorer l’attention portée au public étudiant. A cet effet, nous développerons, en collaboration avec les régions, la signature des conventions avec des lycées et des universités, permettant une prise en charge intégrale des cotisations ANECS. Nous voulons aussi proposer aux sections des outils pour mieux s’adresser à ce public et positionner l’ANECS comme porte d’entrée dans la profession.

La commission internationale, créée sous la mandature précédente, continuera à proposer des événements et des outils autour du stage à l’étranger pour faciliter l’envol de nos membres vers d’autres pays. Il sera notamment proposé des réunions pour aider à construire un CV international et un guide pratique sur les formalités de réalisation du stage d’expertise comptable à l’international.

 

L’information et les contenus

Pour faire face aux évolutions de nos métiers et de notre environnement, il nous faut être réactif et même proactif. Notre volonté est de faire évoluer les thèmes des réunions partenaires sur les enjeux de la transformation de notre profession et notamment sur les thèmes de la digitalisation et de l’interprofessionnalité.

Nous voulons également être force de proposition, grâce à notre présence dans certaines commissions du CSOEC, sur les mutations de la profession et notamment en matière de cursus, de management et de spécialisation.

Et pour continuer de procurer à nos adhérents les produits cœur de cible qui font la renommée et la qualité et l’ANECS, nous prévoyons la mise à jour des recueils de préparation des rapports semestriels et de la notice.

 

La gouvernance

L’ANECS, aujourd’hui reconnue comme une réelle institution, se doit plus que jamais de tenir son rôle de vecteur privilégier entre les instances, tant régionales que nationales, et les jeunes professionnels. Cela passe par un rôle de représentation de part du président, au quotidien et sur le terrain, que je m’engage à assumer dans la lignée de mes prédécesseurs.

Une bonne gouvernance est aussi garante de la solidité de son organisation. Pour la garantir, un chantier de grande ampleur est en cours de finalisation : la création d’un système d’information commun aux sections régionales. Ce projet, initié sous l’ancienne mandature, verra le jour en début d’année 2020.

Une attention particulière sera également portée à l’accompagnement stratégique et financier des sections. En effet, la mise en place des grandes régions et la fusion des ordres régionaux va dans le sens inverse des attentes des ANECSiens. Une réflexion prospective centrée sur la continuité des réunions de proximité devra être engagée pour continuer de satisfaire nos adhérents.

 

Pour conclure, l’équipe de cette mandature « DEC 360° » s’engage avec Dynamisme à aider les étudiants, stagiaires et mémorialistes tout au long de leur Evolution dans leur cursus et jusqu’au diplôme dans un objectif de Cohésion globale de l’avenir de notre association et de notre profession.