Le mot du président | ANECS

Le mot du président

LE NOAN Yannick
Yannick LE NOAN Président L'ANECS president@anecs.org

Forts de nos parcours respectifs et de notre diversité, nous avons pensé un programme transversal, axé sur une vision globale de notre association et imprégné de l’expérience de nos prédécesseurs et des besoins et des témoignages des sections régionales. Nos actions seront orientées autour de trois grands axes, pour lesquels chacun des membres du Bureau prendra en charge un aspect spécifique.

Premier axe : Nos cibles

Nous souhaitons travailler des produits et services spécifiques pour des cibles plus périphériques aux besoins desquelles l’ANECS ne répond pas suffisamment aujourd’hui.

-        Etudiants – Master CCA, Anthony BOUCARD : Nous allons créer des partenariats avec des écoles afin d’attirer davantage d’adhésions « étudiants ». En parallèle, nous comptons développer le lien entre les anciennes générations d'experts et les nouvelles pour créer plus de complémentarités et faire face à l'évolution de notre métier. Enfin, en lien avec le thème « International » nous avons le projet de développer la stratégie du stage à l’étranger. En effet, la possibilité de faire son stage à l’étranger est encore méconnue du public.

-        DSCG incomplets, Angélina FAUVET : Pour répondre à cette cible très particulière, nous allons continuer notre travail, entamé lors de la précédente mandature, à destination de toute la cible DSCG, notamment en négociant des réductions auprès des écoles préparant au DSCG dans chaque région. Nous comptons aussi mettre en place auprès des sections un questionnaire pour identifier leurs besoins sur cette cible. Le dernier point concerne le groupe Facebook « AdopteunDSCG » que nous souhaitons dynamiser.

-        Mémorialiste, Thomas BOAGLIO : Afin de représenter au mieux les mémorialistes et leurs besoins si spécifiques, nous allons comme toujours maintenir à jour les outils ANECS de préparation au DEC. Nous prévoyons également de demander officiellement au Conseil supérieur de l’Ordre que les mémorialistes puissent avoir accès gratuitement à Bibliothique pendant 12 mois après la fin du stage, période où ils ont le plus besoin de consulter cette base documentaire. Enfin, nous comptons proposer que la documentation puisse être dématérialisée lors des épreuves, un pas de plus vers l’ère « tout numérique ».

-        Nouveaux adhérents, cible prise en charge par Jérémy MOSSER : Bien souvent quand on adhère à l’ANECS, c’est via un produit bien spécifique, comme les annales du DEC, ou par le bouche à oreille – l’autre stagiaire du cabinet vous l’a conseillé – mais le constat a été fait que les nouveaux adhérents connaissent mal tout ce que notre association a à leur apporter. Afin de les éclairer, et pour qu’ils ne puissent plus se passer de tout ce que l’ANECS fait pour eux, nous souhaitons clarifier notre communication sur les outils proposés pour les stagiaires et continuer le projet « Parrainage » initié l’année passée.

-        Maîtres de stage, Yannick LE NOAN : Toujours dans l’optique de faciliter le déroulement du stage, nous pensons qu’il est essentiel de faire découvrir l’ANECS aux maîtres de stage afin qu’ils aient une meilleure vision des problématiques rencontrées par leurs stagiaires et des solutions à leur disposition. Pour cela, nous voulons faire connaître la double adhésion maître de stage/stagiaire(s) à tarif spécial et dégressif : 120 € pour le maître de stage et un stagiaire puis 50 € par stagiaire supplémentaire. Autre projet, le développement des événements intergénérationnels avec les maîtres de stage, toujours dans l’optique de les impliquer davantage dans le stage de leurs stagiaires.

 

Deuxième axe : Nos thèmes prioritaires

De nos différents échanges sont ressortis trois grands thèmes « métier » qui, à notre sens, sont à la fois parfaitement dans l’actualité de la profession mais surtout qui engendrent de réels questionnements chez les jeunes professionnels que nous représentons. Pour ces trois thèmes, nous souhaitons apporter des réponses pratiques et concrètes aux adhérents.

-        Thème « Audit », Hugues FICHAUX : La réunion « Audit de conformité assurantiel » créée lors de la précédente mandature est encore trop méconnue, nous voulons travailler sa notoriété. En parallèle, afin d’étoffer le catalogue « Audit », nous prévoyons de développer de nouveaux supports : Initiation à la démarche d’Audit, Audit de la structure informatique en place et Audit de sites internet (CGV, CNIL, etc.)

-        Thème « International », Thomas ACOSTA : De façon très concrète, nous voulons proposer des offres de stage étudiants et de jobs dans le domaine comptable pour les stagiaires, hors de France. Pour guider les stagiaires souhaitant partir, nous préparons des fiches pratiques sur les conditions de stages dans chacun des pays de l’UE. Côté association, nous comptons nouer des partenariats en vue d’animer et de financer l’ANECS International. Nous réfléchissons aussi à développer et modéliser l’ANECS Luxembourg pour l’exporter.

-        Thème « Interprofessionnalité », Thomas BOAGLIO : L’interprofessionnalité, tout le monde en parle… l’ANECS, elle, agit. Nous voulons communiquer sur la méthodologie pour organiser des réunions interpro en régions et, dans le même temps, sensibiliser un partenaire de l’ANECS afin de développer une réunion clé en main sur l’utilité des sociétés pluriprofessionnelles d’exercice (décret paru en mai 2017). Enfin, nous comptons communiquer au sein des écoles sur les nouvelles missions possibles de l’expert-comptable (droit, gestion de patrimoine) afin d’attirer les jeunes.

 

Troisième axe : Les 26 sections ANECS

Les sections régionales sont au cœur du fonctionnement de l’ANECS. Il nous a donc paru essentiel de renforcer encore les relations avec et entre les sections via trois angles.

-        Mieux accompagner les sections, Abdelaziz AGBETOU : Prendre la tête d’une section régionale peut parfois faire peur. Pour dissiper les craintes des volontaires et les épauler au cours de leur mandat, nous allons accompagner les jeunes présidents de région dans le développement de leur section. Cela passera notamment par le renforcement du rôle clé des référents sections, tenu par chaque membre du Bureau pour être au plus près des problématiques des régions. D’autre part, nous allons réorganiser la docuthèque afin que chacun puisse y trouver rapidement et facilement ce dont il a besoin pour animer sa section.

-        Faciliter l’interrégionalité, André FERAL : Savoir ce qui se fait dans les autres régions et profiter de l’expérience de tous pour en faire bénéficier le plus grand nombre est à la base de la philosophie de l’ANECS. C’est pourquoi nous voulons encourager les événements inter-régions notamment pour répondre à la réalité des nouvelles grandes régions. Nous comptons aussi développer des événements excentrés du pôle pour toucher le plus grand nombre d’adhérents. Pour mener ce projet au mieux, nous voulons aussi améliorer la communication intersections.

-        Harmoniser la communication des sections, Xavier BISSAY, ANECS Poitou-Charentes Vendée, invité du Bureau exécutif : Pour parler d’une seule voix et renforcer la vision d’unité donnée par l’ANECS, nous voulons harmoniser les outils et supports pour toutes les sections, notamment sur les réseaux sociaux. D’autre part, nous allons travailler à la mutualisation des travaux des sections.

 

Nous espérons que vous avez aussi hâte que nous de profiter de ces nouveaux produits, services et avantages partout en France ! Nous sommes impatients de vous tenir informés de l’avancement de tous ces projets. Rendez-vous très bientôt sur tous les supports de l’ANECS et en régions bien sûr !

 

Bureau exécutif ANECS 2017-2018