Faire converger les ambitions de chacun en cabinet : l’opportunité de la transition digitale | ANECS

Faire converger les ambitions de chacun en cabinet : l’opportunité de la transition digitale

Lors des Universités d’Été 2019 à Paris, l’atelier de Receipt Bank a tenu à remettre les relations humaines au cœur des priorités des cabinets. Ces derniers se lancent de plus en plus dans des projets de transformation digitale. Mais ces changements s’accompagnent souvent d’une peur de la déshumanisation des relations entre experts-comptables, collaborateurs et clients.

Ces projets d’adoption de nouveaux outils digitaux doivent replacer au cœur du cabinet notre trio gagnant ! Pour réussir, ils doivent être positifs pour tous, en prenant en compte les différents objectifs et surtout réactions face au changement.

Chaque acteur du cabinet a des envies propres à son rôle et sa personnalité. On peut résumer celles des experts-comptables à ces catégories :

»» augmenter sa clientèle

»» proposer de nouveaux services

»» avoir un rythme de travail moins prenant

S’il est indifférent au changement, il ne voudra pas perdre de temps à se former sur une nouvelle solution. A l’opposé, il verra l’opportunité de passer moins de temps sur des tâches chronophages.

Pour le collaborateur, ses besoins vont se regrouper autour de ces axes :

»» être mieux payé

»» acquérir de nouvelles compétences

»» avoir un meilleur équilibre vie personnelle et professionnelle

Suivant ces objectifs, la perception du changement est la clé du succès. Avec la digitalisation de ses outils, un collaborateur réfractaire au changement aura peur que ses connaissances deviennent obsolètes. Au contraire, un autre plus proactif y verra une chance de diversifier ses compétences.

Pour que le changement soit perçu positivement, tous les objectifs doivent être pris en compte. Les outils digitaux permettent d’être plus productif et de gagner 50 % du temps de tenue. Par exemple, un expert-comptable décide de digitaliser son cabinet pour augmenter son nombre de client, alors que son collaborateur souhaite travailler moins tard le soir. Avec ses nouveaux outils, ce dernier qui gérait 2 clients en 4 heures, peut maintenant en gérer 3 en 3 heures et garder 1 heure de temps libre. Avec de la communication, il est possible de faire converger les aspirations de chacun.

Dans tous les cas, la réussite d’un changement dépend de deux aspects. Il est nécessaire d’identifier les profils dans le cabinet, dont le sien, pour concilier tous les objectifs. En communiquant, il est possible d’accorder les envies, même celles qui paraissent éloignées. Enfin, l’envie de faire avancer le projet et être moteur est essentielle pour engager chaque personne du cabinet.

Alexia Quesne, Field Marketing Executive Receipt Bank